YoUr WeLcOm In AiTiAaZza-HiGhScHoOl


 
  . .

 | 
 

 Ecrire un pome

   




avatar

: 38
: 16/02/2008

: Ecrire un pome    19, 2008 5:33 am



Etape 1 - Quest-ce quun pome ?

Caractristiques dun pome :

À l'instar de Molire dans Le Bourgeois gentilhomme, on peut considrer que Tout ce qui n'est point prose est vers ; et tout ce qui n'est point vers est prose. Il serait vain de vouloir dfinir ce qu'est un pome mais on peut dire que la posie est un art du langage qui s'apparente :

la musique par le rythme de ses vers et de ses rimes
la peinture par les images qu'elle fait surgir
aux deux par son soucis de la forme.

La posie se diffrencie des autres formes littraires selon deux caractristiques : Le vers : cest l'unit rythmique d'un texte potique.
C'est le groupement d'un nombre prcis de syllabes.
Reprsent par crit sur une seule ligne, il commence toujours par une majuscule.

La rime marque gnralement la fin du vers. Il s'agit d'une ou plusieurs syllabes finales identiques par leur valeur rythmique et sonore avec d'autres qui leur succdent.

Les diffrentes formes de pomes

La longueur des vers et l'agencement des strophes varient en fonction des genres potiques.

Un petit historique

Un vers de dix syllabes est typique de la chanson de geste du Moyen Âge.
Le vers de douze syllabes, appel alexandrin, est mis l'honneur par Ronsard au XVIe sicle puis par Racine au XVIIe sicle.
Les vers de cinq syllabes sont souvent utiliss dans les paroles de chanson.
Les vers de six (ou 2 fois 6) dans le blues ou le rap.
Victor Hugo s'est essay aux vers de toutes les longueurs.

Un exemple original : Les Djinns (Les Orientales) de Victor Hugo

Cest un modle de prouesse : compos de 15 strophes longues de 8 lignes chacune, ce pome voque le passage d'une cohorte de monstres, hideuse arme de vampires et de dragons .
Il commence par une strophe de deux syllabes, trois, quatre, et ainsi de suite jusqu' huit.
Puis, mesure que les monstres repartent et que le vacarme s'estompe, le nombre de syllabes dcrot pour retomber deux.

L'agencement des vers dtermine un genre :

Si l'on runit des alexandrins en fonction de rgles prcises, on obtient un sonnet.
Si au contraire on prsente une suite de vers de diffrentes longueurs, sans ordre ni symtrie tout en respectant les rgles de rythme et de rime, on obtient des vers dits libres.
Le matre en la matire, cest
La Fontaine avec ses Fables.

Le fond et la forme

De toutes les crations littraires, le pome est celui qui pose la question du rapport entre le fond et la forme avec le plus de force.

Autrement dit, comment exprimer ce que l'on veut faire passer, en quoi la manire de prsenter influe sur le contenu, et comment obtenir le rapport le plus efficace entre les deux ?

Les rponses sont multiples, chaque pote tant perptuellement la recherche de nouvelles solutions :

Certains obissent des rgles trs contraignantes comme le prconisent Ronsard ou Boileau.
D'autres au contraire cherchent s'en s'affranchir comme Victor Hugo, Verlaine ou Rimbaud.
Certains s'amusent se soumettre la forme comme Apollinaire dans ses Calligrammes (cf. ci-joint).

Et pratiquant l'numration pour voquer un instant vcu, Apollinaire se libre carrment des rimes dans Alcools (extrait) :

Il y a

() Il y a le Gulf Stream qui est si tide et si bienfaisant
Il y a un cimetire plein de croix 5 kilomtres
Il y a des croix partout de ci de l
Il y a des figues de barbaries sur ces cactus en Algrie
Il y a les longues mains souples de mon amour ().

Etape 2 - Comment faire votre pome ?

Reconnatre ce qui vous tient cur

Il ne faut pas apprendre grand-chose avant de commencer, mais plutt chemin faisant.

Votre fil d'Ariane, c'est le message que vous voulez transmettre.

Ce qui vous tient cur est peut-tre quelque chose que vous avez sur le cur ou en travers de la gorge !

Il est ncessaire de le savoir pour connatre la couleur de l'motion qui vous pousse.

Que ce soit quelque chose de beau ou de triste partager, quelque chose de rvoltant dnoncer ou quelque chose de tendre dire, un message est toujours destin quelqu'un :

S'imaginer en train de s'adresser un interlocuteur peut aider.
Que ce soit une foule, l'opinion publique ou une personne chre.

Le bon interlocuteur est tout simplement celui qui vous stimule, celui qui vous avez vraiment envie de faire part de votre message.
Vous pouvez en changer au cours de votre criture ou avoir un interlocuteur attitr pour chaque partie de votre pome.

Vous pouvez pousser votre questionnement plus loin en vous demandant :

la raison pour laquelle vous voulez crire votre pome
ce que vous voulez raconter
pourquoi vous voulez le raconter.

Une grande sincrit vis--vis de soi-mme est ncessaire.

En cas de blocage, vitez tout ce qui vous inhibe.
Dirigez-vous exclusivement vers ce qui vous stimule.
C'est de l que vous trouverez force et inspiration.



La forme : contraintes et liberts

Si vous avez clairement l'esprit la couleur de l'motion que vous voulez faire passer et le message que vous voulez adresser votre interlocuteur, il faut choisir ensuite sous quelle forme l'exprimer.

Pour cela, vous pouvez osciller entre deux ples :

Celui qui considre que la libert nat de la contrainte, et choisir une forme contraignante, comme le sonnet ou le calligramme.

Choisir au contraire une forme qui permet de se lancer impulsivement, comme l'inventaire sous forme.

Cela dpend de votre personnalit, de votre tat d'esprit du moment et de votre propos.

Il faut galement faire le choix entre le long et le court :

On a le haku japonais, les proverbes et maximes, l'pigraphe, l'pitaphe, pour le court.
Le sonnet, le pantoum, la fable et le conte, l'lgie, l'ode, les stances, l'numration pour le moyen et long.

Une fois de plus le critre de choix sera en fonction de ce qui vous amuse et vous stimule.

Etape 3 - Versification

Voici des exemples sur les rimes :

Les sonorits

Diffrence entre une rime masculine et une rime fminine :

On appelle rime masculine, la rime des mots qui finissent par une syllabe sonore qui a l'accent tonique.
ex. : dcor touffu On appelle rime fminine, la rime des mots qui finissent par une syllabe muette, sans accent tonique.
ex. : belle - dentelle -voient remercient

La disposition des rimes

Trois possibilits s'offrent vous :

On peut faire suivre deux rimes fminines de deux rimes masculines : ce sont des rimes plates ou suivies. (aabb)
On peut faire suivre une rime masculine de deux rimes fminines puis une rime masculine : ce sont des rimes embrasses. (abba)
On peut faire alterner une rime fminine avec une rime masculine : ce sont des rimes croises. (abab)

Le traitement du e muet

Le e muet en fin de vers :

En fin de vers, le e ne se prononce pas.
Mais le e des mots toutes , lues , pages et pierre ne s'lident pas dans les vers qui suivent :

Sur toutes les pages lues
(Sur-tou-tes-les-pa-ges-lues)

Sur toutes les pages blanches (Sur-tou-tes-les-pa-ges-blanches)

Pierre sang papier ou cendre (Pier-re-sang-pa-pier-ou-cendre)

J'cris ton nom

Quelques conseils pour faire comme les grands :

Victor Hugo crivait des alexandrins tous les matins pour se mettre en forme .

Dcouvrir des nouvelles formes de vers et les reproduire comme une sorte d'entranement est excellent. Voici une petite liste d'exercices faire en s'amusant seul ou plusieurs :

Consultez une pice de thtre de Racine (Phdre), de Corneille (Le Cid) ou de Molire (Le Misanthrope), et comptez les pieds en tenant compte de la rgle du e muet.

Observez l'alternance des rimes de diffrents pomes dans une anthologie de posie.

Écrivez des bouts rims en partant des rimes d'un pome de votre choix, en changeant le corps des vers et en respectant le nombre de pieds.

Écrivez un pome sous forme d'numration :

un Je me souviens la manire de Georges Perec
un J'aime ou J'aime pas la manire de Roland Barthes
un Je voudrais ou J'ai t ou Je dteste ou ce que vous dsirez.

Dans le pome Libert crit en 1942, le fait de laisser l'numration en suspens tout au long des 21 strophes, donne une force incomparable au pome. Lorsque le mot Libert apparat la fin, il a du poids.

Etape 4 - Être pote ses heures

Être toujours en chantier

Mme si vous ne disposez que de petites plages horaires arraches votre emploi du temps, n'arrtez pas de prendre des notes. L'important est de mener plusieurs projets de front.

Lorsque vous laborez un pome, une ide de sujet ou un vers prcisment hors sujet peuvent vous venir l'esprit.
Notez-les rapidement et continuez sur votre lance.
Plus tard, la fin de votre sance de travail, rangez-les ct dans votre rserve .

Pour organiser votre rserve :

Ouvrez un fichier ou un cahier dans lequel vous consignez toutes les bribes de phrases ou d'ides que vous dsirez garder.
Il y en a qui vous paraissent importantes, d'autres moins.
Peu importe, il vaut mieux tout noter.

Il suffit de classer en diffrentes rubriques comme Ides de titres , Ides de sujet , Vers vocateurs , Mots attirants , Images fortes , etc., comme bon vous semble.

L'avantage de procder ainsi est double :

Non seulement on a l'esprit libr ds que l'ide est prise en compte et expdie en dehors du champ de travail.
Ainsi on se constitue un vivier qui peut devenir trs riche avec un peu de pratique.
Cela peut vous aider galement dcouvrir quels sont les thmes rcurrents qui vous proccupent rellement.

Donner une dimension crative sa vie

En posie, tout peut donner matire inspiration :

Écouter les paroles des gens dans la rue et la sonorit des mots.
Contempler les couleurs d'un paysage ou d'un tableau.
Observer des expressions de visage ou des portraits.
Noter une attitude, un geste, un regard.

Regarder des animaux, des objets ou des natures mortes
Sentir des parfums, des gots, vouloir dfendre une ide aprs avoir lu un article de journal ou vu un documentaire la tlvision Le champ est immense.

Lintrt dun tel procd est de mettre en place une sorte dautomatisme de la pense :

Si lorsque vous en avez le temps, vous restituez vos impressions, sensations et motions, que vous cherchez les phrases adquates pour les retranscrire, et mme si a n'arrive qu'une fois par mois, le processus cratif est en place.

Vous n'avez plus qu' le laisser s'panouir.

L'essentiel d'un pome arrive brusquement alors qu'on ne s'y attend pas, mais gnralement au cours d'une priode propice.

C'est la recherche d'un terrain favorable, d'une disponibilit, qu'il convient de cultiver. Le reste se fait tout seul.



Conclusion

Dans notre socit, crire un pome est un acte gratuit tous les sens du terme. Lire ses pomes et couter ceux des autres peut tre une activit particulirement panouissante en rupture avec l'ambiance stressante de la vie quotidienne.

Alors n'hsitez pas rejoindre un groupe de posie, ou si besoin est, crez-en un vous-mme. Et n'oubliez pas que la posie est faite avant tout pour tre lue haute voix !
    
OwNeR_HoSnI



avatar

: 44
: 30
:
: 12/02/2008

: merci    19, 2008 5:52 am

lol! lol! lol! Very Happy


()==>EXCELLENT <===()
    
    http://aitiaazza-highschool.yoo7.com




avatar

: 38
: 16/02/2008

: : Ecrire un pome    20, 2008 6:19 am

..:::.. 7ossni ..:::.

merci bcp frere





queen
    
OwNeR_HoSnI



avatar

: 44
: 30
:
: 12/02/2008

: : Ecrire un pome    20, 2008 6:57 am

[quote]pas de koi ma soeur Very Happy
    
    http://aitiaazza-highschool.yoo7.com
Teacher_Hanane
OwNeR +5
OwNeR +5
avatar

: 50
:
: 19/02/2008

: grand merci    20, 2008 9:54 am

c vrai La posie est un art du langage et trs peu sont ceux qui la comprennent.
Car la posie est ainsi : son langage n'a pas pour objet de faire seulement passer un message, mais galement de faire ressentir au lecteur quelque chose de lordre de linvisible, du sensible, de l'indicible
en attendant le groupe de posie,je te souhaite Bassouma une trs bonne continuation
    
OwNeR_HoSnI



avatar

: 44
: 30
:
: 12/02/2008

: merci    22, 2008 3:25 pm

Very Happy Very Happy

trs bonne continuation

Very Happy Very Happy
()====>suivant<====()
    
    http://aitiaazza-highschool.yoo7.com
 
Ecrire un pome
    
1 1

:
YoUr WeLcOm In AiTiAaZza-HiGhScHoOl ::   ::   ::  -